L'Hack'celerator, notre programme d'intrapreneuriat

L'Hack'celerator est un facilitateur voire un booster qui permet à tous les collaborateurs et collaboratrices CANAL+ de porter un projet comme un·e vrai·e intrapreneur·euse !

 

POURQUOI ?

CREER

L'Hack'celerator, c'est la possibilité de tirer partie de ses idées pour imaginer et créer un concept pertinent qui demain pourra impacter CANAL+ et des millions de personnes.
Sans risque financier mais avec le risque de tomber amoureux de son projet !

 

APPRENDRE

La vie est un long fleuve d'apprentissage - surtout au sein de l'Hack'celerator ! Au long de l'aventure, les collaborateur·ices seront accompagnés & apprendront à pitcher, à réaliser un Business Model Canvas, à gérer leur projet, etc.
Ils découvriront aussi la culture intrapreneuriale : comment apprendre à générer des idées, à persévérer, à fédérer des énergies, etc.

 

AVOIR UN IMPACT POSITIF

Gabor Hevenesi disait « Prie comme si tout dépend de Dieu, agis comme si tout dépendait de toi ».
Alors pourquoi pas faire plaisir à Gabor en répondant à une problématique sociale ou environnementale ? Le social business peut être un levier extraordinaire de réinvention pour l'entreprise et de motivation pour l'intrapreneur.

 

SE REALISER

L'Hack'celerator est une Odyssée intrapreneuriale unique, qui permettra de tester, progresser, grandir .. avec sens et bienveillance. Les participant·es seront valorisé.es pour leur projet et retrouveront peut-être même un nouveau souffle en explorant de nouvelles pistes et méthodes de travail. 

 

 

POUR QUI ?

L'Hack'celerator est ouvert à tout collaborateur.rice CANAL+ voulant développer ses talents pour lancer son projet.
Marketeur.ses, juristes, stratèges, graphistes, RH, data-scientists, stagiaires, alternants ...

 

 

LES CONTRIBUTEURS ET CONTRIBUTRICES

Ils sont tous collaborateurs·ices du Groupe, expert·es dans leur dormaine et ils ont animés les ateliers de notre programme d'intrapreneuriat.

 

LES MENTORS ET MENTORES

Depuis le début de l'aventure, nos hack'celeratoriens et hack'celeratoriennes ont eu la possibilité de s'appuyer sur des mentor·es